Aménager un joli jardin japonais chez soi

Aménager un joli jardin japonais chez soi

En matière de jardin paysager, le style japonais a le vent en poupe en ce moment. Il permet de réaliser un paysage « zen » et très tendance. Il peut se concrétiser partout, même dans un petit espace. Ce type de jardin plaît pour son caractère relaxant, offrant un bien-être total.

Sublimer la nature grâce à un jardin japonais

Selon la culture japonaise, la nature est sacrée. Un jardin japonais doit sublimer cette nature en la représentant sous un aspect harmonieux. Par ailleurs, l’aménagement doit se fondre complètement dans l’environnement qui l’entoure. En outre, un tel jardin doit se démarquer par sa dissymétrie pour la création d’un jardin zen type japonais parfait. Selon la croyance japonaise en effet, les lignes droites et les angles attirent les mauvais esprits. Dans un jardin japonais zen, on doit retrouver la reproduction en miniature de certains éléments naturels comme la forêt, les lacs, les montages et les forêts.

En plus de la dissymétrie, le deuxième objectif d’un jardin japonais est aussi la dissimulation. Tout d’abord, ce jardin est fait pour être admiré. Avec la dissymétrie, le paysagiste joue sur les formes et les tailles pour attirer les regards. Jouer sur les chiffres impairs au sein d’un jardin, c’est aussi une technique issue de la tradition japonaise. La dissimulation fait également partie des grands savoir-faire japonais dans la création de jardin. Ainsi, un autre aspect du jardin est alors révélé en cachant d’autres facettes du paysage. Cette technique permet aussi de dissimuler la présence de clôture et de donner une impression de continuité.

Quelles plantes choisir pour un jardin japonais ?

Comme il est dit plus haut, un jardin japonais est l’occasion de concrétiser l’aménagement petit jardin zen. Le bon choix sur les végétaux est essentiel pour mener à bien ce projet. Les plantes pour jardin japonais zen doivent faire l’objet d’une sélection strict. Les cerisiers japonais, le bambou, les saules, les cyprès, les gingkos, l’azalée sont autant de plantes pour jardin japonais exterieur. De part et d’autre de l’espace, l’ajout de quelques bonzaïs fera un meilleur effet. Privilégier la mousse au lieu de la pelouse est à opter pour un meilleur résultat.

La sélection des espèces doit également être minutieuse dans la réalisation d’un jardin japonais. La floraison d’une plante jardin zen est importante. La couleur et la forme des fleurs qui vont orner un espace vert japonais sont autant de points à considérer. Une connaissance dans l’art de la création d’un Niwaki est notamment requise pour réussir un projet de création de jardin de type nippon. D’un autre côté, le traçage de chemin de sable et de gravier reste incontournable pour sublimer les plantes dans un tel jardin. La mise en place de petits chemins étroits dits shiki-ishi est aussi une autre tradition japonaise très utilisée dans la conception d’un jardin zen japonais. Les sentiers sont entourés de buissons ou de bambous offrant aux balades un côté mystérieux. Les graviers disposent eux aussi d’une place particulière dans la culture bouddhiste. Ils sont parfaits pour la tranquillité des yeux et la méditation dans un jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *