Canalisations d’alimentation en eau potable : comment les refaire ?

Canalisations d’alimentation en eau potable

Lors de la construction ou bien la rénovation de la maison, il est parfois indispensable d’installer ou bien de remplacer les canalisations d’alimentation en eau potable. Néanmoins, cela requiert la réalisation de travaux assez complexes. Afin de vous guider dans cette opération, vous trouverez ici les informations nécessaires.

Installer ou remplacer les canalisations

Que ce soit la pose ou bien le changement de canalisations d’alimentation en eau potable, les travaux sont toujours assez délicats. En effet, la réalisation de ce type d’opération nécessite la maîtrise de techniques spécifiques. C’est pourquoi, il est crucial de confier les travaux à des professionnels. En l’occurrence, vous pouvez vous rendre sur le site cg-construct.com.

Si vous allez effectuer une pose, il est indispensable de protéger les tuyaux notamment face au gel. Pour ce faire, le creusement d’une tranchée est à entreprendre. Dans le cas d’un remplacement, il faudrait enlever le revêtement du sol afin de pouvoir atteindre l’installation déjà en place. Cette intervention est souvent requise si des problèmes d’étanchéité apparaissent ou bien si le compteur d’eau est à changer.

Aussi, le remplacement des anciennes canalisations en plomb par des canalisations en matériaux certifiés est souvent obligatoire. Cela vise notamment à limiter le plomb de l’eau potable.

Les matériaux à utiliser

En vue de l’alimentation, le tuyau en polyéthylène réticulé constitue la valeur montante. Il s’agit du matériel le plus prisé. Il s’avère être plus abordable comparé au cuivre. De plus, il se démarque par sa résistance et sa facilité à mettre en place. En effet, le montage ne nécessite pas de soudure.

Par ailleurs, il est durable et peut être fonctionnel jusqu’à 50 ans environ. Néanmoins, il peut être sensible aux ultraviolets. Ainsi, il devrait être uniquement installé dans un endroit froid.

Quant au cuivre, il se distingue par ses caractéristiques antibactériennes. Puis, on retrouve les tuyaux en PEHD ou Polyéthylène Haute Densité. Ils sont dédiés spécialement à la distribution d’eau potable.

Pour les évacuations, on peut opter pour le PVC ou bien la fonte. Quant aux raccordements, les professionnels ont souvent recours au laiton. Ils permettent de relier différents matériaux.

Déroulement du remplacement

Pour commencer, il faudrait creuser une tranchée à l’extérieur partant du regard du compteur jusqu’au mur du sous-sol. La fouille atteint le niveau bas des fondations avec une profondeur de 80cm. Néanmoins, pour les régions froides, cela peut aller jusqu’à 1,20m de profondeur.

L’ancien tuyau sera enlevé et remplacé par un tube spécifique. Le nouveau tuyau devrait être doté d’un manchon droit afin de le relier au compteur et à la tête d’alimentation. Afin d’y arriver, il faudrait se servir de raccords spéciaux.

Avant d’être attaché au mur, la tête d’alimentation est conçue en avance. La pression est régulée à l’aide d’une vis établie sur sa partie supérieure. Elle est mesurée à l’aide d’un manomètre. L’alimentation en eau de la maison débute par cette sortie.

Afin de mettre en place le raccord terminal, il faudrait installer sur le tuyau la bague filetée ainsi que la rondelle plate et le joint torique. Puis, la tête d’alimentation est vissée sur le manchon filetée.

Afin de garantir l’étanchéité des raccords, il faudrait enduire les filetages avec de la pâte à joint. Puis, il faudrait enrouler de filasse sur la partie mâle suivant le sens du vissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *