Tout savoir sur le montage d’un cloison ou pose d’un faux-plafond 


Les cloisons et les faux plafonds sont deux éléments esthétiques et pratiques à la fois. Ils sont utilisés pour aménager l’espace et améliorer l’isolation phonique et thermique de la maison. Cela dit, l’installation de plaques de plâtre ou de faux-plafond nécessite certaines compétences, et il est fortement recommandé de le confier à un plâtrier professionnel tel que cis-maintenance.be. Voulez-vous installer de faux plafonds ou installer des cloisons ? Trouvez ici des informations de base sur l’installation de cloisons ou l’installation de faux plafonds.

Les caractéristiques du faux-plafond

D’un point de vue esthétique et structurel, le plafond est un élément important. La particularité du faux plafond est qu’il ne sera pas intégré au sol auquel il est relié : la distance entre le faux plafond et l’étage supérieur est un facteur important à considérer lors de l’installation. Le faux plafond suspendu est un produit moderne courant parmi les nouveaux produits : il a un but décoratif simple. Le faux plafond de la poutrelle est utilisé comme projet de rénovation de l’ancien bâtiment : il est plus isolé, car il est en plaques de plâtre.

Les faux plafonds en plaques de plâtre sont constitués de panneaux fixés sur une ossature métallique par des vis. Dans le cas d’un plafond suspendu, le cadre sera suspendu au cadre ou à la couche supérieure par un crochet ; dans le cas d’un plafond autoportant, il sera directement fixé à la paroi latérale. Ce système simple peut être installé rapidement et facilement. Qu’il soit suspendu ou autoportant, le choix des plaques et des fils répondra à toutes vos contraintes techniques et priorités de confort. En fonction de l’environnement et de la structure spécifique de la pièce, vous aurez le choix entre une variété de plaques et de suspentes.

Les caractéristiques des cloisons

Les cloisons sèches peuvent être assemblées sans adhésifs. Ce sont des panneaux collés avec des bandes. Il existe deux types :

  • En plaques alvéolaires ou plâtre. Il se compose de deux plaques de plâtre collées sur une âme en carton et d’un rail métallique et d’un rail métallique monté sur un cadre en bois. Il est facile à installer et plus léger ;
  • Sur une plaque de plâtre fixée à une structure métallique. Le nombre de plaques peut être doublé, voire triplé, ce type de séparateur a une bonne isolation.

Les cloisons traditionnelles sont plus robustes et nécessitent plus de travail. Il existe aussi deux catégories :

  • Les cloisons en carreau de plâtre d’une épaisseur de 5 à 10 cm sont très résistantes, mais également lourdes ;
  • La cloison en béton poreux est plus légère et plus facile à installer, mais elle n’a pas une bonne résistance au feu ou une bonne isolation phonique et est très sensible à l’eau.

Le budget pour la pose d’une cloison ou d’un faux-plafond

Le prix de l’installation de cloisons ou de faux plafonds dépendra des facteurs suivants :

Cloisons ou faux plafonds : L’installation de faux plafonds est toujours plus coûteuse que l’installation de cloisons. De même, s’il est nécessaire d’installer une partition très haute, vous devrez payer un supplément ;

Matériaux utilisés : Le choix des matériaux a un impact fondamental sur le prix des briqueteurs en cloisons sèches. Par exemple, les plaques de plâtre imperméables seront toujours plus chères que les plaques de plâtre BA13 traditionnelles. L’installation de cloisons en verre coûtera également plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *